Panier

  • Aucun produit dans le panier.

Pourquoi et comment adopter le zéro déchet ?

Bien que le développement durable visant à préserver la biodiversité intéresse de plus en plus de monde, le nombre de nos déchets a doublé en 40 ans ! Partout, dans les mers et rivières, on retrouve des cotons, des sacs en plastique, de la vaisselle jetable, des capsules de café. Une véritable catastrophe écologique ! Il est temps que nous commencions à préserver la nature qui nous entoure et notre propre santé. Dans cet article, vous verrez pourquoi et comment adopter le zéro déchet.

Qu’est-ce que l’attitude zéro déchet ?

Le zéro déchet regroupe les actes visant à réduire au maximum la production de déchet. En pratique, nous devons revoir notre mode de consommation, pour produire moins de déchet à la source. Nous devons également mieux intégrer le recyclage dans notre quotidien.

En théorie, le meilleur déchet reste celui qu’on ne produit pas. 


Depuis presque une décennie, les auteurs, blogueurs et youtubeurs se penchent sur ce phénomène, qui devient un réel mode de vie. On ne va pas se mentir pour beaucoup de personnes en ce moment, il s’agit avant tout d’une phase ludique. Mais, le but est bien de perpétuer ces gestes du quotidien pour préserver la planète.

Pourquoi s’y mettre au quotidien ?

Vous devez bien comprendre que nos déchets domestiques polluent de plus en plus. De l’atmosphère aux nappes phréatiques, en passant par les océans, le plastique s’immisce partout. Afin de faire face à ces dangers pour l’écosystème et notre santé, diminuer tous ces déchets semble être la solution.


Les chiffres restent alarmants. Dans le monde, 200 kg de plastique sont jetés dans la nature toutes les cinq secondes. Qu’ils soient triés ou recyclés, ils continuent de participer à la pollution de l’environnement ! Dans certains pays, on peut observer des décharges à ciel ouvert qui s’étendent sur des kilomètres. 


Mais, au-delà des conséquences sur l’environnement, l’amas de déchets provoque de sérieux dégâts sur notre santé et celles des animaux. Tout d’abord, le réchauffement climatique, accéléré également par cette surproduction de déchets, a détruit bon nombre d’habitats d’espèces, notamment protégées. Mais, la faune marine est également victime de ce phénomène avec l’accumulation des détritus au fond des océans.

zero dechet


Adopter le zéro déchet, c’est sauver la planète sur laquelle nous vivons.

Comment prendre les bonnes attitudes zéro déchet ?

Voici une petite liste de 6 gestes que vous pouvez facilement effectuer.


1— Avoir sur soi des sacs à vrac


Vous vous en doutez sûrement, les emballages font partie du gaspillage du quotidien. Essayez donc de réduire au maximum votre consommation de produits emballés. En pratique, vous trouverez des sacs à vrac dans les boutiques spécialisées, mais vous pouvez aussi bien les confectionner vous-même. Mais surtout, lorsque vous allez faire vos courses, ayez toujours un sac en vrac sur vous. Si le commerçant vous propose un sac à papier, refusez-le et tendez-lui votre sac à vous.


2— Passer aux cosmétiques solides


Comme nous l’avons rappelé dans le paragraphe précédent, ce sont les emballages qui polluent le plus. Ainsi, si vous passez aux cosmétiques sans emballages, vous aurez fait un grand pas dans votre attitude zéro déchet. Shampoing, savon, dentifrice : vous pouvez désormais les trouver sous toutes leurs formes.

On ne va pas vous le cacher… Il est possible qu’au début vous ayez du mal à vous y faire. Mais, patience ! Si vous souhaitez une boutique, nous pouvons vous suggérer la marque Lush, présente presque partout en France. 


3— Utiliser des cotons lavables


La production de produits jetables, notamment ceux à base de coton. Saviez-vous que 30 millions de tonnes de cotons démaquillants sont produites chaque année ? Comme pour les sacs en vracs, l’attitude zéro déchet sera de réutiliser des cotons lavables. Vous trouverez de très nombreuses entreprises qui en vendent à des prix abordables. La petite astuce consiste à en acheter deux types : un tissu éponge, de type serviette de bain, et un tissu plus doux pour démaquiller par exemple les yeux.


4— Investir dans des bocaux en verre


Exit le plastique ! On passe aux bocaux en verre, comme du temps de nos grands-mères. On peut les acheter ou réutiliser des pots de confitures ou conserves en verre vide. Ils serviront à stocker les produits qu’on aura achetés en vrac comme les pâtes, le riz… Et la technique s’étend également pour votre déjeuner. Au lieu de la traditionnelle boite en plastique qu’on se sert pour le midi, vous optez pour du verre. Ça aura au moins le mérite de ne pas dégager de substances toxiques lors du réchauffage au micro-ondes.


5— Opter pour des couvercles réutilisables


Toujours du temps de grands-mères, on ne jetait rien ! Une bonne attitude anti-gaspillage consiste à limiter les restes… Mais si vous utilisez un film plastique pour chaque plat, vous continuez le gaspillage sous une autre forme. Et si on passait aux couvercles en tissu ? Nettoyés en un coup, ces couvercles ne prennent pas une once de place ! Pour ceux qui hésitent, il reste bien entendu les fameux tupperwares, qui, à défaut d’être 100 % sans plastique, se réutilisent à l’infini.


6— Se mettre au furoshiki


Hummm.


Les plus perplexes d’entre vous se demandent : qu’est-ce que ce charabia ? Il s’agit d’une technique japonaise, qui fait office d’emballage, mais 100 % écolo et réutilisable. On utilise un carré de tissu. Vous placez l’objet au centre puis vous repliez et nouez le tissu. Il s’agit d’une superbe alternative pour les emballages cadeaux !


Adopter une attitude zéro déchet ne se fait pas du jour au lendemain. Bien que ce soit très important de préserver la planète et les écosystèmes en limitant largement ses détritus, ne vous mettez pas la pression et nous vous conseillons d’y aller progressivement. 

Articles similaires

Poster une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée ! Merci de remplir les champs marqués *