Panier

  • Aucun produit dans le panier.

DIY : Fabriquer son shampoing.

Les origines d’un produit de tous les jours.

Au 18e siècle, le terme anglais “shampoo” avait pour sens “masser”, un dérivé de vocabulaire anglo-indien, hindi et sanskrit.
On massait en Inde son cuir chevelu pour les coiffer et les faire briller par le biais des fleurs d’une plante locale.

C’est un homme dénommé Kasey Hebert qui fut le premier producteur de shampooing en en vendant à Londres, sa ville d’origine.

3 siècles plus tard, le shampoing est un produit que l’on retrouve dans toutes les salles de bain, sous énormément de formes et de compositions.

Des compositions parfois douteuses.


4 en 1, anti-pelliculaire, cheveux secs, gras, ondulés, frisés, lisses, chaque cheveu pourrait théoriquement avoir de quoi subvenir à ses besoins.
Mais dans les faits, les shampoing acheté dans le commerce contiennent au sein de leur composition des substances potentiellement dangereuses pour eux, les cheveux, mais pour le corps entier.

Une petite liste ?

  • Les sulfates permettant d’avoir de la mousse mais qui irritent la peau.
  • Les parabènes qui conservent le flacon sur de longue durée mais critiqués car peut être concérogènes.
  • Les phtalates ou le propylène glycol, éléments parfaits pour créer des textures onctueuses dans la paume de sa main mais qui perturbent fortement le système hormonal de chacun.

Une petite liste mais beaucoup de problèmes donc, nous incitant à fuir ces produits autant que possible !

Faites votre propre shampoing, évitez les surprises.

Aucune raison de se risquer la santé pour un shampoing, alors autant le faire soi-même avec des produits naturels, bio.

Voici les ingrédients indispensables pour créer son propre shampoing à la maison, rapidement et pour quelques euros seulement :

Pour un shampoing liquide :

  • 50 centilitres d’eau
  • 100 grammes de savon noir bio
  • 3 cuillères à soupe de poudre tensioactive 
  • 1 infusion bio de camomille et le jus d’un citron pour les cheveux blonds.
    OU
    1 infusion de romarin pour les cheveux bruns.
    OU
    1 infusion de calendula et d’hibiscus pour les châtains et roux.
  • 15 gouttes d'huiles essentielles de votre choix.

Et sa préparation :

1. Râpez tout le savon noir que vous avez sous la main.
2. Ajoutez ce que vous avez obtenu dans une casserole au bain-marie avec l’infusion (à bien adapter à vos cheveux) et le tensioactif (au choix).
3. Après quelques minutes, ôtez la casserole du feu et ajoutez l’huile essentielle que vous avez choisi.
4. Après avoir attendu que la préparation refroidisse, vous pouvez l’ajouter dans un flacon que vous avez préalablement recyclé et tout est prêt.

PS : Bio à la Une nous donne un petit conseil : utilisez des gants, des lunettes de protection et un masque respiratoire quand vous faites chauffer le sodium coco sulfate.
C’est un produit qui peut rapidement être irritant.
Ne pas, non plus, le faire chauffer à même le feu dans la casserole.

Vous préférez une version solide du shampoing ? Dites-le nous dans les commentaires et nous ajouterons la recette à l’article !

Articles similaires

Poster une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée ! Merci de remplir les champs marqués *