Panier

  • Aucun produit dans le panier.

DIY : Fabriquer son liquide-vaisselle.

DIY : Fabriquer son liquide-vaisselle.

Chacun, dans sa vie, notamment en 2021 où les poubelles ne font que s’élargir, débutera une démarche zéro-déchet.
Avec un nom quelque peu extrémiste, le zéro-déchet peut faire peur.

Difficile à mettre en œuvre ? Onéreux ?
Il est certain qu’acheter son liquide vaisselle en supermarché, odeur fruits des bois ou citron vert, pour quelques centimes d’euros, peut paraître simple, efficace et surtout bon marché.

Et nous n’avons pas peur de le dire : c’est effectivement simple, efficace et bon marché.

Cependant, ce trio gagnant cache la face obscure de ces bouteilles en plastique : des produits mauvais pour votre santé mais également pour la planète.

La face cachée du liquide-vaisselle du supermarché.

Bronopol, méthylisothiazolinone, 2 noms qui sont les stars de nos liquide-vaisselle.
2 noms qui représentent surtout des produits chimiques industriels de synthèse nocifs pour nous et la planète.
Entre l’agent antimicrobien qui contient des substances cancérogènes avérées pour l’être humain et le deuxième, un biocide avéré allergène, tout de même élu “allergène de l’année 2013” chez nos amis américains, nos mains, nos plats, couverts avec lesquelles on mange ou encore les canalisations d’eau qui se rejettent dans nos sols ne nous remercient pas !

DIY, le liquide vaisselle maison !

HYDRA souhaite vous proposer une recette très simple, le but étant de pouvoir le faire dans son petit studio en ville ou dans sa maison en campagne, partout, tout le temps, afin d’éviter les produits nocifs dans les commerces.

Notre recette ne contient aucun produit dangereux pour la santé et la planète, devenant donc écologique mais respectant l’aspect très économique des liquides vaisselles vendus dans les supermarchés.

La liste va contenir des ingrédients facilement trouvables, surtout en magasin bio principalement, des ingrédients que vous pourrez réutiliser dans d’autres préparations bio et Do It Yourself qu’on vous proposera dans les prochaines semaines !

La recette pour 2L.

  • 200 grammes de savon de Marseille ou d’Alep, des savons avec des ingrédients exclusivement naturels, sans huile de palme. 
  • 1,8L d’eau environ, à adapter ensuite.
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre blanc. 
  • 4 cuillères à soupe de cristaux de soude (À NE PAS CONFONDRE AVEC LA SOUDE CAUSTIQUE)

  • 40 gouttes environ d’huiles essentielles.
    L’huile que vous choisirez sera adaptable à vos envies et vos goûts, de même que le nombre de gouttes que vous pourrez adapter au fur et à mesure de vos productions maisons. 

2 petites notes venant de Antigone21 :

  • Il faut éviter le savon glycériné, faute de quoi, vous aurez un dépôt gras sur votre vaisselle. 
  • Si l’eau de votre région est particulièrement calcaire, mettez davantage de vinaigre dans la recette ou bien ajoutez un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage.

 La préparation.

1. Râpez votre savon

2. Mettez-le dans une casserole, couvrez-le d’eau et faites-le fondre à feu doux-moyen, en touillant très régulièrement, jusqu’à obtenir un mélange homogène :

3. Ôtez la casserole du feu et ajoutez ensuite, en mélangeant à chaque fois, les autres ingrédients. D’abord, le vinaigre blanc :

4. Puis la soude en cristaux :

5. Et enfin, les huiles essentielles (10-10-5 en part de gouttes pour bien mixer).

6. Mélangez bien le tout, vous pouvez également le mixer et une fois stable, vous pouvez réutiliser une bouteille que vous aviez acheté par le passé.

Réutiliser une bouteille aura 2 avantages :
- la partie recyclage.

- la partie utile, car avec souvent des becs verseurs, il est bien plus simple de doser avec.

Il n'y a plus qu'à frotter les assiettes et verres à laver avec votre savon fait maison et fait main !

Articles similaires

Poster une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée ! Merci de remplir les champs marqués *